STRATEGIES et AVANCEMENTS

PASSONS DE LA REFLEXION A L’ACTION

 

 

Introduction :

Il s’agit ici de décrire un plan d’action : 

Objectif : mettre sur la table, dans le débat publique qui a lieu et aura lieu lors des présidentielles, de nouveaux sujets. Et surtout, obliger les acteurs politiques à s’y pencher, sans pouvoir les évacuer, par un revers de la main, un tour de passe passe en communication. Ces sujets doivent s’imposer aux débats publiques National. N’ayons pas peur de la récupération, bien au contraire, comptons la dessus. Par monsieur, madame tout le monde, par les médias, par les hommes politiques, par le corps philosophiques et économiques.

QUE L’OPINION PUBLIQUE S’APPROPRIE LES SUJETS que nous proposons, nous citoyens.

1 /Comment y arriver, où en sommes nous ?

Cette procédure, Laprimaire.org semble être une grande opportunité, rare de nos jours, d’y parvenir. 

Je monte un programme politique national précis, et je m’engage dans une stratégie de communication.

La presse n’est, dans un premier temps, peut être pas accessible (je vais essayer quand même); Peu importe, j’y vais directement, en contact avec le public. Je suis sur l’ïle de la Réunion. Ici, les gens sont dehors, vivent dehors toute l’année, le climat le permet. Le contact est facile. Le projet proposé, fait d’abord sourire, mais capte l’attention et finalement attire. Une attente existe. J’en suis persuadé. En France métropolitaine, les températures montent, les gens vont devenir de plus en plus accessible aussi. Le sont t’ils peut être déjà ?

a ) Les 500 soutiens et après : 

Le 10/01/2017 : Charlotte MARCHANDISE a remporter Laprimaire.org. La campagne finale est lancée. Je fais toujours parti de son équipe avec en nouveauté, ici, à la Réunion, le collectif citoyen est créé. Il s’agit de recenser tous les soutiens au niveau locale.

Le 13/11/2016 : sur Laprimaire.org, il reste 5 finalistes : Roxane REVON, Michael PETTINI, Charlotte MARCHANDISE, Michel BOURGEOIS et Nicolas BERNABEU.

Roxane REVON, Charlotte MARCHANDISE et Michael PETTINI, ont officialisé mon entré dans leurs équipes de campagne en tant que référent OUTREMER chargé de coordonnées les contenus et aussi la communication sur le territoire.

Le 19/10/2016 : J’ai découvert Jean Frédéric POISSON, candidat de la primaire de la droite, qui présente une toute autre vision de la France que ses concurrents : Antilibéralisme, anti TAFTA, autre point de vue et proposition sur la crise en Syrie. Nous pouvons peut être avoir une influence sur nos adversaires, et à droite il me parait interessant. Voter ou faire voter pour lui, c’est déjà lutter contre nos habituels libéraux de droite. (Il n’a pas pesé dans la primaire de la Droite)

Laprimaire n’a toujours pas affiché les équipes. Dommage. Cela pénalise la campagne sur le terrain.

Le 11/09/2016 : Je prépare le programme OUTREMERS, pour qui veut, et surtout pour Charlotte Marchandise, Roxane REVON, Michael PETTINI, Michel BOURGEOIS, Jean Marc FORTANE, avec qui je suis en contact dans Laprimaire. Je les suis de prêt sur facebook. Je ne serais pas dans l’équipe de Nicolas BERNABEU car il supprime la Sécurité Sociale, ce qui ne me convient pas. A l’extérieur de Laprimaire, je suis en contact avec Michele RIVASI,  Bahia IDJOUADIENE, et Jean Félix HONORINE de l’UFCR. La difficulté est que, pour le moment, la participation à l’action est officieuse, car pas d’affichage des équipes et des personnes participants, en dehors des 16 candidats. Je milite auprès des organisateurs pour un affichage officiel de tous les participants engagés.

Le 21/07/2016 : Je finis la course (phase de sélection  finissant à le 14 juillet minuit) à 164 soutiens sur 500 demandés. Trop peu pour être qualifié. Mais suffisant pour être intégré dans une équipe avec un candidat sélectionné. Ce qui est en cours de négociation. Le programme à porter sera sur les OUTREMERS en priorité, mais aussi les autres domaines, tel que l’AGRICULTURE …

Le 15/06/2016 : Je compte dans un premier temps sur les 500 soutiens, que je prévois d’obtenir par réseau. A force de communication directe et inscription dynamique sur le site; Je compte investir, les brocantes et marchés forains. Ici, si les gens suivent, adhèrent à la démarche, au projet, demander à chacun de faire jouer son réseau national. Nous avons tous de la famille ou des amis là bas. 

b ) La presse

21/07/2015 : Une intervention sur télé kréol dans La Réunion lé la le vendredi 17 juin 18h30, une autre à la radio Réunion Première le 20 juin 2016, et deux articles de presse écrite le 17 et 18 juin 2016 dans Le QUOTIDIEN  et Le JOURNAL DE L’ILE. Je continue de les tenir au courant. 

A partir de l’obtention des 500 soutiens, mobiliser la presse « Un réunionnais sélectionné sur Laprimaire.org, site citoyen de sélection d’un candidat présidentiable ». Et titiller la presse National. Cette étape est importante, car les 500 soutiens ne suffisent pas; Il est nécessaire que le site atteigne 100000 soutiens total, pour mettre en oeuvre sa deuxième phase d’action. Il est nécessaire de continuer d’accumuler les soutiens (1000 – 5000 – 10000 …, on en prends autant que possible…). Pour atteindre la presse national, il faut faire le buzz ici; Un différentiel suffisamment important pour que l’opinion se penchent sur les idées. C’est cela le but : Faire passer des idées.

c) La primaire.org

Le 13/11/2016 : L’aventure continue avec 5 candidats en finale de la primaire citoyenne : Charlotte Marchandise, Roxane REVON, Michael PETTINI, Michel BOURGEOIS et Nicolas BERNABEU. Je suis dans les équipes de Roxane REVON, Charlotte MARCHANDISE et Michael PETTINI.

Le 21/07/2017 : L’aventure continue avec 16 candidats sélectionnés : Nos intérêts vont vers « Charlotte MARCHANDISE », « Michael PETTINI », « Jean Marc FORTANE » et « Nicolas BERNABEU » pour le moment.

Si le site n’atteint pas son objectif de 100000 soutiens, il ne pourra mettre en oeuvre son plan d’action. Mais peut être qu’il faudra étudier d’autres options. Peut être pas. A voir, suivant comment cela se passe.

d ) Réserves :

A ce propos, je monte un projet que je juge ambitieux, et je le fais le plus sérieusement possible. Avec le temps dont je dispose et les compétences et aides que j’ai. Mais je n’ai aucune prétention, et j’invite tout ceux qui m’accompagnent, de près ou de loin, à ne pas en avoir du tout. La probabilité que les choses se passent comme je l’envisage, comme nous l’envisageons, est, disons le, minime. (Mais elle existe). Nous pouvons être amené à nous arrêter demain ou plus loin. Cela importe peu. J’estime qu’il y a quelques choses à faire, maintenant. Faisons le du mieux possible en espérant que c’est le moment. Nous verrons ce qu’il se passe et comment cela se passe.

Faisons aux mieux, et nous verrons, sans culpabilité si nous ne réussissons pas, sans regrets.

Cordialement